Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript6392775752145ReCAPTCHA, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

  • reCaptcha V2

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.

Musée de la dernière cartouche

BIENVENUE

Pénétrer dans la Maison de la dernière Cartouche, c’est se trouver plongé dans un lieu exceptionnel qui a gardé son caractère authentique et émouvant. C’est en effet dans cette ancienne auberge que se déroula le combat glorieux qui lui fit donner son nom.

Dès le lendemain des combats, la Maison de la Dernière Cartouche devient un musée qui présente la bataille et les souvenirs des combattants français et bavarois, mais aussi les souffrances du village et de ses habitants. Les Bazeillais payèrent en effet un lourd tribut à cette guerre de 1870 qui rassemble pour la première fois la totalité des Etats allemands unis à la Prusse (Guillaume 1er) contre la France (Napoléon III).

Les Troupes de marine qui se battirent à Bazeilles ont livré un combat particulièrement acharné, devenu emblématique de leur vaillance et de leur volonté de remplir jusqu’au sacrifice suprême la mission qui leur avait été confiée.

En deux jours de combats acharnés, ce sont 2655 marsouins et bigors et près de 5 000 soldats bavarois qui tombèrent à Bazeilles.